Votre compte
Vendredi 19 Octobre 2018, 12:42 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le contrôle pollution fait désormais partie du forfait révision chez Norauto. L’enseigne de centres-autos vient en effet d’officialiser le lancement de sa prestation Ecocontrôle, qui intègre le diagnostic cinq gaz.
Avec Ecocontrôle, Norauto lance sa révision anti-pollution

Dans la lignée de son diagnostic Ecoperformance, lancé en 2014, Norauto propose aujourd'hui l'Ecocontrôle.

 

Dès le 1er janvier 2019, le contrôle technique se durcit encore avec l’instauration d’un nouveau test d’opacité des émissions de polluants. Pour préparer les automobilistes à cette évolution réglementaire, Norauto propose depuis octobre la révision Ecocontrôle. Grâce à une analyse cinq gaz (CO, CO2, 02, HC, NOX), ce nouveau diagnostic doit mettre en évidence les dérives et défaillances potentielles des véhicules diesel dues à l'encrassement de leur moteur. Son tarif est, en moyenne, 9 euros plus élevé qu’une révision traditionnelle.

"Dès le 1er janvier 2019, le contrôle technique se durcit avec un renforcement des mesures d’opacités. Cela va permettre une meilleure détection des surémissions de particules, des fumées de moteur diesel ainsi que plusieurs gaz polluants rejetés par les moteurs à essence", souligne Xavier Chocraux, responsable du réseau Norauto.

Environ 2 millions de véhicules concernés

Avec ce renforcement des mesures anti-pollution, le taux moyen de véhicules diesel soumis à contre-visite suite au test d'opacité pourrait passer de 0,87 % à minimum 16 %, soit environ 2 millions d’automobilistes contre 100 000 aujourd’hui. Un marché sur lequel la filiale du groupe Mobivia entend rapidement se positionner.

"Dans les faits, le contrôleur technique utilisera alors comme motif de contre-visite une opacité excessive ou instable. Ce diagnostic ne pourra définir la cause du motif. Tandis que l’Ecocontrôle Norauto pourra cibler le problème, et permettra à nos experts de le résoudre", conclut Xavier Chocraux.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Otop développe ses services pour doper sa fidélisation

Otop développe ses services pour doper sa fidélisation Neuf mois après ses débuts, Otop étoffe son offre avec la création de deux nouveaux services : la formule Privilège et le Club Ambassadeur. Lancés en octobre, ils permettront au distributeur de récompenser

lire la suite [...]
Avec 1001Pneus, Cdiscount lorgne le marché de la pièce automobile

Avec 1001Pneus, Cdiscount lorgne le marché de la pièce automobile Le pneumatique, nouveau credo de Cdiscount. La filiale e-commerce de Casino vient d’annoncer le rachat de 1001Pneus, qui avait aussi suscité l’intérêt d’Allopneus.

lire la suite [...]
Alternative Autoparts se lance à l'international

Alternative Autoparts se lance à l'international Le groupement tricolore sort du territoire français. A compter du 1er novembre 2018, Tech Auto, troisième distributeur de pièces détachées en Suisse, arborera la bannière Alternative Autoparts.

lire la suite [...]
Pièces de réemploi : l’arrêté publié, les professionnels enfin fixés

Pièces de réemploi : l’arrêté publié, les professionnels enfin fixés Bonne nouvelle pour la filière recyclage : l’arrêté précisant les conditions de vente des pièces de réemploi et les modalités d'information du consommateur a été publié ce 12 octobre. Il entrera

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page