Votre compte
Jeudi 30 Mars 2017, 22:38 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L’Autodistribution réunissait ses carrossiers pour la première fois depuis 2008, à la mi-septembre à Aix-les-Bains. Le bilan du contrat “Performance 2010” ouvre la voie à un nouveau challenge mobilisateur pour les 500 réparateurs affiliés au réseau.
Les carrossiers AD se relancent

Le réseau AD Carrosserie s’est mis à l’eau à Aix-les-Bains pour son congrès 2010.

Si 147 nouveaux carrossiers ont rejoint le réseau Autodistribution depuis la dernière réunion des adhérents en 2008, à Aix-les-Bains, c’est le 500e adhérent qui a été fêté cette année. Une croissance que le groupement de distribution attribue aux moyens mis en œuvre pendant ces trois années pour améliorer les services et la qualité des prestations des adhérents. Mise en place de standards qualitatifs, reprise des relations avec les donneurs d’ordres, la séance d’auto… satisfaction a lancé le deuxième volet de la reprise en main du réseau, avec le nouveau plan “Vision 2013”, tourné vers l’apport de services aux réparateurs.

Un réseau stabilisé

De 2008 à 2010, l’Autodistribution a connu pas mal de mouvements, mais pour ce qui est de la direction du réseau de carrossiers, André Courtois, responsable de l’enseigne, est resté ferme sur ses engagements. Une restructuration des moyens mis à la disposition des distributeurs et des carrossiers a été menée, qui conduit à une organisation forte de plus de 70 personnes qui aident et coachent les patrons de carrosseries. “Performances 2010” prévoyait une relance du réseau par une amélioration des compétences des carrossiers, une reprise en main des relations avec les assurances et une réorganisation des services de liaison avec le terrain. En préambule à la présentation du nouveau programme, André Courtois, responsable du réseau carrosserie à l’Autodistribution rappelait la forte croissance du réseau. Mais l’épanouissement ne se fait pas sans casse. La montée en puissance des carrossiers AD se fait au prix de quelques départs (98, dont 63 résiliations pour “non conformité”). “Les réparateurs devront encore mieux s’organiser et apporter plus de services, ou choisir d’autres organisations que la nôtre” a rappelé le responsable du réseau, en préambule des interventions des assureurs. Le service, maître mot qui va de la télé-expertise au service à domicile, voire à l’achat des pièces guidé par l’assureur, autant d’ingérences que les carrossiers risquent d’avoir du mal à digérer.

Prochaine échéance en 2013

En réponse aux attentes des adhérents, c’est le plan “Vision 2013” qui a été annoncé, avec la volonté d’élargir les compétences des carrossiers aux services. Pour améliorer leur volume d’affaires, ils sont encouragés à diversifier leurs activités. L’Autodistribution mettra à leur disposition 7 outils : le développement commercial, l’entretien des carrosseries, les spécialités d’équipements électroniques, le programme d’optimisation du poste peinture (POPP), les services vitrages, le diagnostic électronique (Diag’issimo) et la formation à l’ensemble avec les services de l’Institut AD. S’il n’y avait l’ombre des assureurs derrière ces propositions, on pourrait croire à la création d’un réseau de garage “AD bis”.
Dans son plan 2013, le réseau AD ambitionne d’emmener ses carrossiers vers plus de qualité de service et plus de prestations, entend garantir un projet d’entreprise pour chaque réparateur, en utilisant les outils de la centrale, continuer le dialogue avec les apporteurs d’affaires. L’ensemble donne pour objectif de garantir la pérennité des entreprises et d’assurer le développement de l’activité carrosserie également chez les distributeurs.
Etonnement, c’est par une soirée “casino” que s’est terminé ce congrès très dense en informations. Le sort des carrossiers AD se joue-t-il sur le tapis vert ?

-------------------------------------------------------
Zoom - Le défi des donneurs d’ordres

Face aux exigences croissantes des assureurs, la tête de réseau des carrossiers AD resserre les boulons. “Il y a eu des départs et il y en aura encore” souligne André Courtois. Bien que négociatrice de volumes pour ses adhérents, l’AD se défend de détenir l’ensemble des clés de la réussite de ses réparateurs. “Le carrossier a une responsabilité directe dans son développement commercial” dit-on en ouverture de la cession consacrée aux donneurs d’ordres. Et le terme est bien choisi quand on liste les conseils qu’ils donnent aux carrossiers. Pour garder leurs agréments, voire le panneau AD, les réparateurs devront développer les services aux clients sur les critères des assureurs. En se succédant à la tribune, nul doute que les représentants de Covéa, Karéo Services, Axa auront noté les “bonnes” idées de leurs confrères. A ce jeu, André Courtois a certainement raison d’encourager ses adhérents à développer le hors assurance et les prestations d’entretien, on peut se demander ce qui restera aux carrossiers pour investir dans leurs affaires.

Cet Article est extrait de
Pour le découvrir, cliquez ici
Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Du rififi entre Autodistribution et le groupe Barrault

Du rififi entre Autodistribution et le groupe Barrault Le groupement tricolore, via sa structure régionale AD Gadso (sud-ouest), vient d'attaquer la société niortaise pour concurrence déloyale. En cause ? L'implantation de cette dernière au Haillan et à Périgueux.

lire la suite [...]
Equip Auto prépare une grande édition

Equip Auto prépare une grande édition Le salon international de l'après-vente automobile et des services à la mobilité, comme le qualifie sa nouvelle baseline, affiche un dynamisme que l'ensemble de la filière reconnaît. Jacques Mauge,

lire la suite [...]
Les experts mauvais élèves de la PRE ?

Les experts mauvais élèves de la PRE ? La FFC tire la sonnette d'alarme face au décret N°2016-703 du 30 mai 2016 relatif à l’utilisation de pièces de rechange automobiles issues de l’économie circulaire (PIEC) entré en vigueur le 1 er janvier

lire la suite [...]
Autodis Group s'implante en Italie

Autodis Group s'implante en Italie La maison mère d'Autodistribution renforce sa présence sur le marché transalpin avec la création d'une nouvelle structure en association avec trois distributeurs locaux.

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page