Votre compte
Dimanche 18 Août 2019, 19:11 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le spécialiste de l'éclairage munichois s'apprête à battre pavillon américain. Après avoir fait l’objet de plusieurs approches, le groupe Osram a en effet accepté l’offre d’achat de Bain Capital et du groupe Carlyle.
Osram dans la mire de Bain Capital et Carlyle

En mars, Osram a déclaré s’attendre à un repli de 11% à 14% du chiffre d’affaires des activités poursuivies en 2019 contre une hausse de 3% maximum.

Quelques semaines seulement après l'acquisition de Ring Automotive, Osram pourrait à son tour faire l'objet d'une opération de croissance externe. Très courtisé depuis quelques mois, le groupe allemand a en effet été la cible d'une bataille boursière entre le producteur de capteurs optiques AMS et les deux fonds d’investissement Bain Capital / Carlyle. 

Les deux fonds ont été les premiers à formuler une offre de 3,4 milliards d'euros, début juillet, après des négociations amorcées il y a plusieurs mois. Quelques jours plus tard, AMS est revenu à la charge avec une contre-offre s’élevant à 4,2 milliards d’euros. Faute d’avoir su trouver les financements nécessaires, le groupe autrichien s'est finalement retiré, laissant le terrain libre à Bain Capital et Carlyle.

Bain Capital toujours plus présent dans l’automobile

Avec le soutien des deux fonds américains, le spécialiste de l'éclairage espère disposer du soutien qui lui permettra de finaliser son projet de transformation. La société munichoise entend en effet s’affirmer comme une "entreprise de hautes technologies", centrée sur les innovations à base de semi-conducteurs pour la conduite autonome et les produits d'éclairage connectés. Fin juin, Osram s'était d'ailleurs désengagé de son activité de luminaires Siteco, représentant environ 900 employés et plus de 200 millions d'euros de revenus en 2018, qui a été cédée à Stern Stewart Capital.

Bain Capital n’est pas un nouveau-venu dans l’automobile puisque le fonds détient déjà de multiples actifs dans ce secteur : MSX, TI Automotive, Dealer Tire ou encore Parts Holding Europe (Autodistribution).  

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Sorea sur le devant de la scène

Sorea sur le devant de la scène Après une dizaine d’années d’absence, Sorea affichera de nouveau ses couleurs à Equip Auto, du 15 au 19 octobre 2019. Le retour au salon parisien du spécialiste de la rénovation de pièces automobiles

lire la suite [...]
EasyCS veut simplifier la maintenance de l’équipement d’atelier

EasyCS veut simplifier la maintenance de l’équipement d’atelier Gérer l’entretien des équipements de garage en quelques clics, c’est l’ambition d’EasyCS. Cette nouvelle application propose d’améliorer le service après-vente de l’outillage automobile

lire la suite [...]
Oscaro s’attaque au marché des youngtimers

Oscaro s’attaque au marché des youngtimers Le véhicule de collection, nouveau levier de croissance pour Oscaro. Le site e-commerce vient en effet de créer un nouvel espace spécifiquement dédié aux modèles youngtimers.

lire la suite [...]
Le groupe Todd tombe dans l’escarcelle d’Alliance Automotive

Le groupe Todd tombe dans l’escarcelle d’Alliance Automotive Très courtisé depuis plusieurs années, le groupe Todd a fini par céder aux sirènes des groupements. Alliance Automotive rafle la mise et signe une acquisition très remarquée sur le marché de la distribution

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page