Votre compte
Samedi 19 Janvier 2019, 16:01 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Lancée depuis le 1er janvier 2019, cette nouvelle structure unifie et organise l'activité équipement du distributeur mosellan. Conscient du potentiel de développement, Didier Hubert voit grand avec Titan.
Titan Equipement, le nouvel atout du groupe Hubert

Cette nouvelle société est implantée au siège du groupe, à Manom.

Le groupe Hubert étend un peu plus son expertise. Aux côtés de ses activités pièces détachées (Autodistribution Thomé, Berwald, Sergeant Est) et fournitures industrielles (Orexad), le distributeur mosellan a souhaité structurer son activité équipements de garage au travers de Titan Equipement. Dirigeant aussi pragmatique que visionnaire, Didier Hubert précise ainsi qu'il ne s'agit pas, pour son groupe, "d'un nouveau métier". "Toutes nos sociétés font de l'équipement. Nous avons les connaissances, les hommes et les produits", ajoute-il

Dès lors, ce dernier a souhaité "tout regrouper et tout unifier" avec une structure dédiée qui permettra au groupe Hubert "d'optimiser son fonctionnement et de professionnaliser ce métier". Basé au siège, à Manom, Titan Equipement a été officiellement lancé le 1er janvier dernier avec 13 collaborateurs tous issus des rangs d'Hubert. Côté produits, la structure reste fidèle aux partenariats historiques de sa maison-mère en distribuant notamment Bosch, Kärcher, Nussbaum ou encore Ravaglioli.

D'autres Autodistribution intéressés

Bien que fidèle à Autodistribution, la structure se voit toutefois plus neutre. Une façon d'assumer sa vocation de généraliste de l'équipement mais aussi de séduire une clientèle beaucoup plus vaste (grands comptes, concessionnaires). Si Didier Hubert évalue à 3 millions d'euros le chiffre d'affaires de Titan à court termes, soit environ autant que ce que font actuellement toutes ses sociétés, le potentiel de croissance semble bien plus important.

D'autant que d'autres distributeurs Autodistribution, et pas des moindres (Niort, Grandblaise & Leroy) ont déjà fait part de leur intérêt pour cette initiative. "Pourquoi ne pas imaginer un panneau commun et national ? Après tout, nous avons déjà, au sein du groupement, une plateforme spécialisée et une marque dédiée avec Isotech." Titan pourrait ainsi être à la base d'un réseau spécialisé capable de concurrencer les références du marché. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
De la prime à la conversion à la déprime des centres VHU

De la prime à la conversion à la déprime des centres VHU Les démolisseurs, victimes du succès de la prime à la conversion ? Alors que les VHU s’entassent dans les centres, ceux-ci peinent à rentabiliser leurs investissements et à trouver des débouchés

lire la suite [...]
La Feda et la FNA rejoignent l’Asav pour former l’Apam

La Feda et la FNA rejoignent l’Asav pour former l’Apam Cinq ans après sa création, l’Asav ouvre ses portes à la Feda et à la FNA pour donner naissance à l’Alliance des professionnels de l’automobile et de la mobilité (Apam). Si les critères de représentativité

lire la suite [...]
Point S consolide son réseau mais n'atteint pas les 550 centres

Point S consolide son réseau mais n'atteint pas les 550 centres Alors que trois points de vente de l'enseigne viennent d'être repris par de nouveaux adhérents, Point S réactualise son objectif de 550 centres. Fixé initialement pour fin 2018, ce pari devrait être

lire la suite [...]
Le J2R lance ses Ateliers

Le J2R lance ses Ateliers Le 14 février 2019, le Journal de la Rechange et de la Réparation (J2R) inaugurera ses Ateliers. Ce nouveau rendez-vous réservé à nos lecteurs sera consacré, pour sa première édition, aux mutations

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page