Votre compte
Mardi 13 Novembre 2018, 23:55 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le manufacturier tricolore vient d'annoncer la fermeture d'ici à 2020 de son usine écossaise de Dundee, directement touchée par la concurrence asiatique sur le segment des petites dimensions.
Michelin choisit de fermer son usine écossaise

Le site de Dundee emploie actuellement 845 personnes.

 

Spécialisé dans la fabrication de pneumatiques tourisme en dimensions 16 pouces et moins, le site de production du groupe Michelin basé en Ecosse, à Dundee, fermera ses portes d'ici à mi-2020. Le manufacturier tricolore a officialisé la nouvelle lundi 5 novembre. Une décision motivée selon lui par "un recul structurel de la demande" pour ces dimensions concurrencées par "des produits d'entrée de gamme produits à bas coûts en Asie".

Selon Michelin, le site est "inadapté et sa conversion n'est pas financièrement tenable", alors que 70 millions d'euros ont été investis pour la modernisation ces dernières années. Le syndicat britannique Unite a aussitôt déploré un "coup de massue pour Dundee". "Ce serait dévastateur et représenterait une trahison des employés qui ont accepté des changements importants de leurs conditions de travail pour assurer un futur au site sur le long-terme", a déploré Pat Rafferty, de Unite.

Le syndicat s'est dit prêt à se battre "bec et ongles pour sauver l'usine". Michelin a de son côté promis le versement d'indemnités de licenciement majorées, la mise en œuvre de mesures spécifiques pour les salariés en fin de carrière et "un dispositif complet pour permettre aux salariés concernés d'accéder dans les meilleurs délais à un nouveau projet professionnel". L'usine écossaise de Michelin, inaugurée en 1971, emploie actuellement 845 salariés.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Oscaro bientôt avec Autodis dans Parts Holding Europe ?

Oscaro bientôt avec Autodis dans Parts Holding Europe ? Nouvellement créée par Bain Capital, la holding Parts Holding Europe, dont fait désormais partie Autodis Group (Autodistribution), est entrée en négociation avec Pierre-Noël Luiggi, fondateur d'Oscaro,

lire la suite [...]
Dekra se prépare à la réforme du contrôle technique

Dekra se prépare à la réforme du contrôle technique Alors que les nouvelles mesures d’opacité des fumées pour les véhicules diesel entreront en vigueur le 1er janvier 2019, Dekra, spécialiste du contrôle technique, revient sur ces évolutions réglementaires

lire la suite [...]
Pièces de carrosserie : l’Allemagne veut adopter la clause de réparation

Pièces de carrosserie : l’Allemagne veut adopter la clause de réparation Le gouvernement allemand prépare un projet de loi prévoyant l’adoption d’une clause de réparation. Une initiative saluée outre-Rhin par plusieurs organisations professionnelles qui espèrent une libéralisation

lire la suite [...]
Continental abandonne sa marque ContiTech

Continental abandonne sa marque ContiTech L’équipementier allemand rationalise son portefeuille de marques et annonce l’abandon de ContiTech. Cette gamme, qui intègre notamment l’offre transmission et suspension pneumatique du groupe,

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page