Votre compte
Lundi 24 Septembre 2018, 10:02 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Un an après avoir présenté son projet, Olivier Van Ruymbeke a profité du salon Automechanika pour lancer la société Amerigo International. 22 distributeurs et une quinzaine de fournisseurs prennent part à l'aventure.
Amerigo International, l'aventure commence !

Les distributeurs sélectionnés sont impliqués dans la société en détenant 49% du capital, le reste étant la possession d'Automotor France.

 

Il y a à peine moins d'un an, en octobre 2017 très précisément, Olivier Van Ruymbeke, président d'Automotor France, dévoilait à Equip Auto (Paris) un ambitieux projet dénommé Amerigo International. Convaincu que l'avenir de la pièce détachée se joue à l'étranger, l'ex homme fort du groupement Autodistribution expliquait alors vouloir créer une société au rayonnement international, présentée telle un "facilitateur de business", qui aiderait équipementiers et distributeurs à s'implanter sur les marchés émergents.

Le tout soutenu par les relations privilégiées qu'entretien Automotor depuis 45 ans au travers des 72 pays où opère la société, et avec l'appui d'outils techniques, logistiques et digitaux. Rapidement, les choses se sont organisées. Les premières lettres d'intention ont été signées, permettant de réaliser une première réunion de travail dès le mois d'avril, puis la société a été créée en août dernier avant donc qu'elle ne soit officiellement lancée à Francfort.

Des sociétés familiales et indépendantes

22 distributeurs ont adhéré au concept d'Amerigo International assurant à la société une présence dans 18 pays et sur 4 continents. Tous ces importateurs/distributeurs de pièces détachées revendiquent leur indépendance ainsi qu'une fibre familiale tandis que leur chiffre d'affaires oscille entre 5 et 30 millions d'euros. Chacun entend par ce biais gagner en visibilité, accéder à de nouveaux fournisseurs, profiter de tarifs négociés internationalement tout en disposant d'un catalogue adapté à leur marché. Car c'est bien la grande vocation d'Amerigo. Réussir à conjuguer les process, problématiques et besoins de chaque adhérent dans un ensemble homogène et global.

Côté fournisseurs, une quinzaine d'acteurs (2 à 3 par famille de produits) ont rejoint la société pour une durée minimum de trois ans. A chacun, il a été demandé d'être en capacité de répondre aux attentes des 22 distributeurs et de disposer de produits de qualité OE. En échange, tous y ont trouvé l'opportunité de se développer sur des marchés encore inexplorés tout en s'appuyant sur l'organisation logistique d'Automotor France.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Autodis Groupe entre au capital d'Oscaro

Autodis Groupe entre au capital d'Oscaro Annoncé depuis de longs mois, le rapprochement entre la maison-mère d'Autodistribution et le leader de la vente de pièces auto en ligne devient réalité. Une arrivée qui permet à Oscaro de générer

lire la suite [...]
Saleri, année zéro

Saleri, année zéro Après avoir vécu un début d’année délicat, en raison de l’incendie de son site historique de Lumezzane, Saleri veut repartir sur des bases saines. Avec l’appui de son nouvel actionnaire, l’équipementier

lire la suite [...]
Equipements de garage : un marché disparate selon le Gieg

Equipements de garage : un marché disparate selon le Gieg Un marché qui reste sous influence de l’évolution réglementaire : c’est le bilan du marché de l’équipement d’atelier tiré par le Gieg pour le dernier exercice. Si l’outillage de garage

lire la suite [...]
Continental noue un partenariat avec UFI Filters

Continental noue un partenariat avec UFI Filters Le groupe Continental se lance dans la filtration après avoir conclu un accord avec le numéro un mondial du genre, UFI Filters. Commercialisation prévue pour courant 2019 en France.

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page