Votre compte
Mercredi 21 Février 2018, 14:25 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Plus de vingt ans après son entrée dans le groupe, Florent Menegaux remplacera Jean-Dominique Senard, au printemps 2019, à la tête de Michelin.
Michelin : Florent Menegaux succèdera à Jean-Dominique Senard

Jean-Dominique Senard et Florent Menegaux.

Aux antipodes de la crise de succession qu'est en train de vivre l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et qui devrait se conclure, selon les dernières tendances, sur une reconduction pour un ultime mandat de Carlos Ghosn, le groupe Michelin vit quant à lui une passation de pouvoir particulièrement sereine.

Un temps pressenti pour prendre la relève de Pierre Gattaz à la tête du Medef avant que l'organisation patronale ne modifie ses statuts et bloque son arrivée, Jean-Dominique Senard (65 ans) quittera bel et bien la présidence du groupe Michelin à l'issue de son mandat prévue pour 2019. Le manufacturier clermontois a confirmé la nouvelle en précisant que son patron depuis six ans, le premier à ne pas être issu de la famille fondatrice, "n'a pas souhaité" demander un renouvellement de sa délégation.

L'international avant le siège

"Afin d’organiser sa succession dans des conditions conformes aux meilleures pratiques de gouvernement d’entreprise et aux intérêts du Groupe, un processus de sélection exigeant et approfondi a été engagé", est-il encore indiqué dans un communiqué. Au terme de celui-ci, le nom de Florent Menegaux, actuel directeur général exécutif de Michelin, a été soumis et approuvé au vote du Conseil de Surveillance, le 9 février dernier.

Diplômé en finance, gestion et sciences économiques, le prochain homme fort du deuxième manufacturier mondial a débuté sa carrière en 1986 chez Price Waterhouse. Cinq ans plus tard, il devient directeur des services financiers puis directeur général d'Exel Logistics France, une entreprise spécialisée dans la logistique et le transport. Après une courte expérience chez Norbert Dentressangle, il entre chez Michelin en 1997.

Une nomination attendue

Directeur commercial des pneus poids lourd au Royaume-Uni et en Irlande à son arrivée, il devient ensuite directeur des ventes premières monte et remplacement pneus poids lourd, en Amérique du Nord (2000), puis directeur des pneus PL en Amérique du Sud (2003). Suivront la direction de la région Afrique-Moyen-Orient (2005), celle de la division tourisme camionnette en Europe (2006) ou encore de la ligne de produit tourisme camionnette (2008).

Depuis 2014, il s'était peu à peu rapproché des hautes sphères exécutives de son groupe en étant nommé directeur des opérations puis, en 2017, directeur général exécutif. Depuis janvier dernier et jusqu'à l'Assemblée Générale 2019 qui l'intronisera à la présidence, il supervise également les directions opérationnelles manufacturing, supply chain et expérience client.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
La Semaine des services de l'auto change de braquet

La Semaine des services de l'auto change de braquet Organisée du 17 au 24 mars prochain pour la troisième année consécutive, la Semaine des services de l'automobile et de la mobilité renforce son attractivité avec le soutien du CNPA.

lire la suite [...]
Amazon se lance dans la pièce auto pour les pros

Amazon se lance dans la pièce auto pour les pros Avec Amazon Business, sa marketplace dédiée aux professionnels, le groupe de Jeff Bezos densifie son offre avec notamment huit millions de références en automobile.

lire la suite [...]
Yakarouler : une trentaine de franchisés espérée

Yakarouler : une trentaine de franchisés espérée Après l'avoir lancé l'été dernier sur l'ile de la Réunion, la plateforme ambitionne de voir sa franchise se développer sensiblement dans les deux prochaines années.

lire la suite [...]
Michelin signe son entrée dans le capital d’ATU

Michelin signe son entrée dans le capital d’ATU Michelin s’associe à Mobivia et entre dans le capital de son enseigne de centres autos allemande, ATU. Cette prise de participation minoritaire devrait aider le manufacturier à consolider sa distribution

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page