Votre compte
Vendredi 15 Décembre 2017, 10:58 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Bosch innove dans le freinage avec l’iDisc. Doté d’un revêtement en carbure de tungstène, ce disque 2.0 réduit l’abrasion des freins et l’usure tout en affichant d’excellentes performances de freinage. L’équipementier lui prédit "un formidable potentiel commercial".
L’iDisc de Bosch réduit les émissions de particules fines

Les besoins en disques de frein pour véhicules particuliers ont dépassé les 330 millions d’unités en 2016.

Jusqu’à 90% de poussière de freinage en moins : c’est la promesse de l'iDisc, le nouveau disque de Bosch. Filiale de l’équipementier allemand, Buderus Guss vient de dévoiler ce disque innovant qui se distingue par son revêtement en carbure de tungstène, réduisant sensiblement les particules fines émises lors du freinage. Des propriétés notables alors que les freins et pneus sont aujourd’hui responsables de 32% des émissions de particules engendrées par le trafic routier.

"Dans le contexte des débats permanents autour des particules fines auxquels on assiste actuellement dans de nombreux pays et métropoles du monde entier, il est promis à un bel avenir" assure Gerhard Pfeifer, président du directoire de Buderus Guss.

La nouvelle référence des disques de frein ?

Autre avantage de l’iDisc : une puissance de freinage accrue. Ses performances seraient proches de celles d’un disque en céramique, notamment en termes de fading, c’est-à-dire la diminution progressive de l'efficacité de freinage lors d’une utilisation répétée des freins. De plus, le carbure de tungstène préserve l’iDisc de la corrosion et lui offre une meilleure longévité. Selon la solidité du revêtement en carbure, sa durée de vie peut être deux fois supérieure à celle d’un disque traditionnel. Last but not least, le revêtement de l’iDisc lui confère un design brillant plus esthétique, s’inscrivant ainsi parfaitement dans la tendance actuelle des jantes ouvertes.

Si l’iDisc ne manque donc pas d’atouts, son prix reste pour le moment trois fois plus élevé qu’un disque de frein en fonte grise normal. Mais il est aussi trois fois moins cher qu’un disque de frein en céramique… Selon Bosch, son tarif devrait, en outre, baisser dans les prochaines années avec la hausse de sa production. "L’iDisc dispose de tous les atouts pour remplacer le disque de frein en fonte grise classique et devenir la nouvelle référence sur le marché des disques de frein" prédit Gerhard Pfeifer.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Euro Repar Car Service s'installe en Algérie

Euro Repar Car Service s'installe en Algérie L'enseigne de réparation multimarque du groupe PSA découvre le marché algérien avec l'ouverture de son premier garage dans la Wilaya d'Alger.

lire la suite [...]
Poids lourd : la vente de pièces de rechange se digitalise

Poids lourd : la vente de pièces de rechange se digitalise Après l’automobile, le poids lourd s’essaye à la distribution de pièces de rechange. Depuis quelques années années, de nombreux sites e-commerce tentent de concurrencer les distributeurs traditionnels

lire la suite [...]
LKQ met la main sur Stahlgruber

LKQ met la main sur Stahlgruber Sa vente était annoncée, le repreneur est désormais connu : Stahlgruber va intégrer le groupe LKQ. Déjà propriétaire de Van Heck Interpièces ou encore de Rhiag, le groupe américain renforce considérablement

lire la suite [...]
Avec Champion, Federal-Mogul part sur les plates-bandes de Bosch

Avec Champion, Federal-Mogul part sur les plates-bandes de Bosch Eclairage, filtration, allumage, freinage… et bientôt la batterie : le catalogue Champion ne cesse de s’étoffer au fil des mois. Federal-Mogul veut (re)faire de sa marque une référence sur le marché

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page