Votre compte
Mardi 17 Octobre 2017, 04:05 Le J2R.com, le site du Journal de la Rechange et de la Réparation : actualités auto, après-vente, services, équipementiers.
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
L’entretien se mensualise chez Norauto qui teste dans plusieurs centres pilotes un nouveau contrat de maintenance. L’enseigne veut ainsi s’inscrire "dans une démarche en phase avec les nouvelles habitudes de consommation".
Norauto s’essaye au contrat d’entretien

Norauto mensualise l'entretien automobile.

Un an après Midas, Norauto lance à son tour un contrat d’entretien mensualité. A l’essai depuis quelques semaines dans quatre centres (Châlons-en-Champagne, Epergnay, Petite-Forêt et Fâches-Thumesnil), cette nouvelle prestation comprend toutes les opérations relevant de l’entretien courant : les révisions constructeur, les pièces d’usure de freinage (disques et plaquettes ou mâchoires avant et arrière), la purge du liquide de frein, les balais d’essuie-glace (avant et arrière) et la recharge climatisation.

Le remplacement des pneus et de la courroie de distribution peut être également ajouté en option au contrat. Autre service inclus dans cette formule : un numéro dédié qui permet au client de prendre rendez-vous et d’échanger par téléphone ou SMS avec un conseiller. Selon la typologie de son véhicule et son kilométrage annuel, l’automobiliste peut choisir la durée (24 ou 36 mois) et la mensualité (de 29 à 65 euros) de son contrat. Une solution clé en main qui doit assurer, selon Norauto, un suivi régulier du véhicule et une "maintenance sans faille".

"Une nouvelle façon d’appréhender l’entretien"

"Norauto démontre sa capacité à faciliter la vie de l’automobiliste en innovant. Lui faciliter la vie, c’est à la fois lui proposer une offre économiquement avantageuse mais aussi avoir une approche en accord avec les nouveaux modes de consommation. Ce test nous permet d’ajuster notre offre, c’est une nouvelle façon d’appréhender l’entretien de son véhicule, c’est à co-construire avec nos clients" assure Matthieu Foucart, directeur général de l’enseigne de centres autos.

Précisons que ce nouvelle prestation ne couvre pas l’ensemble du parc roulant : elle n’est pas applicable aux véhicules de plus de 13 ans ou ayant plus de 250.000 km au compteur. Les véhicules parcourant plus de 25.000 km par an ne peuvent pas non plus bénéficier de ce forfait. Si toutes les marques sont prises en charge, les modèles équipés de boîtes de vitesses automatiques (classiques, CVT, DSG, Robotisé, EDC...etc.) en sont exclus. Idem pour les 4x4 et transmissions intégrales (4motion, Xdrive, 4matic...etc.) ainsi que les véhicules avec 8 cylindres et plus.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
inscrivez vous
A la une de l'actualité
Equip Auto 2017 : l’édition du renouveau

Equip Auto 2017 : l’édition du renouveau Réparer aujourd'hui et préparer demain : c’est le leitmotiv qui animera le programme des animations du Salon Equip Auto cette année. Ces actions seront articulées autour de plusieurs temps forts

lire la suite [...]
Oocar intègre la technologie Autodata

Oocar intègre la technologie Autodata Tous deux exposants à Equip Auto, Oocar et Autodata font route commune autour du véhicule connecté. La start-up s’est associé au fournisseur de données techniques pour enrichir son offre services

lire la suite [...]
L'Agra renforce son équipe commerciale

L'Agra renforce son équipe commerciale Sous la houlette de Patrick Gauvent, nouveau directeur commercial du groupement, l'Agra entend soutenir sa croissance avec le recrutement de quatre nouveaux commerciaux.

lire la suite [...]
La plateforme Crea vendue à l'Agra !

La plateforme Crea vendue à l'Agra ! Souhaitant se dégager de la gestion de sa plateforme pour prendre sa retraite, Régis Fillols en a bouclé la vente cet été auprès de l'Agra d'André Brutinel. Le dirigeant a prévu d'en assurer la direction

lire la suite [...]
Haut de page
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page